Calitatea cărţii de specialitate reflectată în terminologie şi traducerea ei

  • Cristina NICHITA

Résumé

Résumé: Le problème de la qualité des sources à destination des corpus terminologiques est à l’ordre du jour, car, avant la constitution des bases de données, ce sont les livres qui aident les spécialistes et le public en général à connaître les nouveaux domaines, sans négliger le rôle de la terminologie respective. Dans ce qui suit, nous voulons analyser les liens entre le mode dont les standards de qualité imposés par les grands réseaux de ventes des livres, tels qu’Amazon ou GoodReads, contribuent à la qualité de la terminologie issue de ces sources sur papier ou les livres électroniques. Parfois ces sites offrent également des traductions des mêmes sources, alors la question qu’on devrait se poser porte sur les critères de choix des traducteurs, car la qualité de l’original doit aussi trouver son appui dans la qualité de la traduction, puis il y a encore d’autres critères, comme, par exemple, l’index de la popularité de l’édition et de sa traduction et autres. Le binôme constitué du livre original – livre traduit est analysé dans notre article par le biais d’un corpus terminologique bilingue construit à partir des livres Emotional Intelligence: Why it can matter more than IQ? de Daniel Goleman et Emotions Revealed dont l’auteur est Paul Ekman. Les deux livres appartiennent au domaine de la psychologie cognitive, examinant notamment l’intelligence émotionnelle. Nous avons essayé de les analyser et de venir avec une appréciation de ces livres en tant que source de terminologie pour le domaine de spécialité annoncé, partant de l’idée du degré de spécialisation de ces deux ouvrages et donc de leur destinataire loin d’être homogène. Un autre objectif de notre recherche porte sur les stratégies appliquées à la traduction des deux textes, et plus concrètement de la terminologie qui y est utilisée, et nous avons constaté que ces textes s’organisent autour de quatre possibilités de traduction portant sur différents degrés d’équivalences qui se constituent suite à l’opération de traduction. Nous avons constaté que sur 124 couples de termes recueillis dans les deux ouvrages et leurs traductions, 61 constituent des équivalences totales, 56 couples présentent une équivalence partielle et 7 termes n’ont pas d’équivalent direct. Les termes qui figurent dans les deux livres constituent 37% de l’ensemble du corpus. En effet, nous nous sommes convaincue de la qualité des ouvrages consultés, ce qui veut dire que les sources proposées par les grands réseaux de ventes des livres sont fiables et peuvent servir à la constitution des fiches et des corpus terminologiques.

Biographie de l'auteur-e

Cristina NICHITA
Doctorandă Universitatea de Stat din Moldova Chişinău, Republica Moldova
Publié-e
2020-11-30
Rubrique
Articles