Unităţi frazeologice engleze de origine greco-latină şi traducerea lor în limbile romănă şi rusă

  • Nicolae CHIRICENCU
  • Zinaida CAMENEV

Résumé

Résumé: L’article est consacré à la sélection, à la classification et à la traduction des unités phraséologiques anglaises d’origine mythologique en roumain et en russe. Le domaine de la traduction des unités phraséologiques et de la phraséologie, en général, reste l’un des aspects les plus controversés de la traduction anglaise, roumaine, russe, etc. à travers leurs particularités formelles et significatives. Selon les conceptions de nombreux scientifiques, la phraséologie a une place importante dans la lexicographie anglaise et roumaine, bien que les opinions des scientifiques concernant la place, l’importance et les définitions de la phraséologie soient différentes. Dans la recherche des unités phraséologiques (combinaisons de mots stables), nous nous sommes appuyés sur les théories d’A.V. Koonin, N.D Arutyunova, V.N. Komissarov, Th. Hristea, G. Lungu- Badea, U. Weinreich et autres. 121 unités phraséologiques anglaises ont été choisies dans le dictionnaire phraséologique anglais-russe (Kunin, 1984). L’élément phraséologique d’origine mythologique est généralement emprunté au latin. L’augmentation du nombre d’unités phraséologiques à la suite du contact avec le latin était un phénomène absolument naturel, qui se produit dans toutes les langues littéraires pendant leur culture et leur modernisation. Cela a conduit à une augmentation de la complexité de la phrase et donc à la possibilité d’une expression plus subtile. La traduction de ces phraséologies est associée aux points difficiles suivants: 1) sélection / reconnaissance de l’unité phraséologique anglaise; 2) décoder sa signification; 3) coder la signification de l’unité phraséologique avec les moyens linguistiques des langues cibles. Certaines techniques de traduction d’unités phraséologiques ont été mises en évidence, à savoir: 1) par des entités phraséologiques équivalentes; 2) par des lexèmes de sémantique équivalente; 3) par interprétation / traduction descriptive. Cette dernière procédure, à juste titre, est considérée comme un moyen parfait et le plus recommandé dans la pratique de la traduction des phraséologies. Mais la grande majorité des unités phraséologiques d’origine mythologique ont dans de nombreuses langues leurs équivalents totaux / pleins. Une grande majorité des phraséologies sont des constructions latines et sont en fait des calques phraséologiques. La forme selon laquelle ces unités phraséologiques se sont formées représente l’imitation du modèle latin. Certaines des unités phraséologiques sélectionnées, traduites en roumain et en russe, étaient accompagnées des légendes mythologiques ou bibliques qui, à leur tour, révèlent la signification des phraséologies. Beaucoup d’entre elles ont un caractère international, étant des expressions figées, des calques ou des clichés internationaux. L’article commente également comment ces expressions sont devenues célèbres, explique leur signification et propose des recommandations pour un usage correct dans la communication.

Bibliographies de l'auteur-e

Nicolae CHIRICENCU
Universitatea Internațională Liberă din Moldova
Zinaida CAMENEV
PhD Universitatea Internațională Liberă din Moldova
Publié-e
2020-11-30
Rubrique
Articles