Evoluția limbajului diplomatic în context lingvistic

Auteurs-es

  • Galina BOBEICĂ

Résumé

Résumé: La diplomatie, apparue dans la plus haute antiquité, a connu une longue évolution historique, se manifestant à grande échelle avec la création des premières formations étatiques. Le principal but de la diplomatie est d’atteindre les objectifs de la politique étrangère et de soutenir les intérêts de la nation d’une manière qui profite aux relations internationales. La langue diplomatique désigne la manière dont une langue est parlée par un groupe de professionnels du domaine diplomatique. Le langage diplomatique est un instrument de la communauté diplomatique qui sert à façonner les stratégies de la politique internationale et reflète la signature d’une nation civilisée. Le langage diplomatique peut être considéré comme l’art de convaincre, de modeler et d’influencer la façon dont un certain problème est perçu, tout en étant un langage de conciliation plutôt qu’un langage de révélation. La présente investigation vise à étudier la dimension diachronique du langage diplomatique dans un contexte linguistique. Un aspect important du discours diplomatique est occupé par la langue et les moyens de communication stratégiques. Il est bien connu que la langue implique une sélection de certaines unités linguistiques qui sont utilisées en fonction du registre des participants à cette communication. Au fil du temps, le langage diplomatique a évolué d’une culture contextuelle primitive, une particularité du monde antique caractérisée par des communications claires et directes, à une culture contextuelle élevée, une particularité du monde contemporain, caractérisée par des communications implicites et indirectes dans lesquelles le non-verbal et le mode d’expression sont des facteurs importants. Le langage diplomatique est la «science ou l’art de la négociation» qui englobe tout le système d’intérêts établi entre les nations, dans le but de maintenir la paix et la bonne harmonie entre les États. Ainsi, le langage diplomatique devient l’emblème d’une nation civilisée. Bien que nous nous concentrions généralement sur le message plutôt que sur les moyens, une certaine connaissance de la langue utilisée dans la diplomatie peut conduire à une meilleure compréhension du fonctionnement de la diplomatie

et des fonctions diplomatiques, et pourquoi certains processus diplomatiques réussissent mieux que d’autres. Par conséquent, un aspect important du discours diplomatique est occupé par la langue et les moyens de communication stratégiques. Les mots véhiculent des idées qui, selon la pensée de Platon, sont beaucoup plus permanentes que les objets.

Biographie de l'auteur-e

Galina BOBEICĂ

Doctorandă Universitatea de Stat din Moldova Chișinău, Republica Moldova

Téléchargements

Publié-e

2020-11-30

Numéro

Rubrique

Articles