Metode de traducere a metaforei terminologice din domeniul învăţământului superior

  • Victoria SOLOVEI

Résumé

Résumé: Le processus de mondialisation de l’éducation auquel on assiste actuellement a imposé la nécessité d’une communication dynamique et efficace entre divers facteurs décisionnaires et entre les experts qui doivent suivre la mise en place de manière adéquate des réformes du domaine. Dans ce contexte, la traduction spécialisée devient l’instrument de base qui assure l’accès à une information pertinente dans le domaine de l’éducation. La qualité de la traduction détermine le niveau de compréhension et respectivement l’application ou l’adaptation du contenu idéationnel de la source à la spécificité du contexte de l’éducation locale. Un défi distinctif pour la traduction dans le domaine de l’éducation est représenté par les métaphores terminologiques. Après le décryptage du contenu sémantique de la métaphore terminologique, le traducteur trouvera une stratégie adéquate de transposition du nouveau contenu cognitif dans le système terminologique visé, de telle manière que le lexème créé facilite l’encrage et la compréhension du nouveau concept auprès du public ciblé. Dans notre étude, nous analysons les principales méthodes appliquées dans la traduction des métaphores terminologiques de la langue anglaise en roumain. Les données factuelles analysées ont été extraites du corpus parallèle élaboré à base des textes (rapports, guides...) publiés sur le site de la Commission européenne. On considère que les exemples analysés sont révélateurs, surtout que les traductions traditionnelles constituent une source officielle d’information pour les locuteurs roumains. Dans le cadre de l’analyse qualitative, nous avons identifié trois méthodes principales de traduction des métaphores terminologiques: a) La traduction de la métaphore d’origine par le processus de calque linguistique. Dans ce cas, le public du texte source, mais également le public du texte cible, abordent le concept suivant le même schéma (par exemple: open university – universitate deschisă, knowledge alliance – alianță a cunoașterii, mobility flow – flux de mobilitate); b) La traduction de la métaphore d’origine par la création d’un contenu métaphorique partiellement différent. Ainsi, malgré le fait que le terme cible est toujours défini en tant que construction métaphorique, on observe un changement de point de vue, car la méthode de traduction implique un processus de modulation (par exemple: brain drain – exodul de competențe, learning pathway – traseu de învățare); c) La traduction de la métaphore d’origine par périphrase. Dans ce cas, le traducteur utilise une manière descriptive pour le contenu sémantique de la métaphore terminologique d’origine, et le terme cible ne représente plus une construction métaphorique (par exemple: home university – universitate de origine, job shadowing – activități de observare directă la locul de muncă). Pour conclure, on peut affirmer que dans la traduction des métaphores terminologiques on doit tenir compte de leurs fonctions référentielles et la méthode de traduction doit contribuer à une transparence sémantique du concept visé. Dans le cas où le modèle expérientiel et cognitif porterait une signification universelle, les foyers métaphoriques peuvent être traduits par l’emprunt des terminologies de la langue cible. De la même manière, les lexèmes qui ont servi de base à la construction métaphorique présentent des nuances de sens différents, le traducteur doit trouver un autre lexème pour la fonction du foyer métaphorique, qui sera adéquate pour le système linguistique et terminologique de la langue en question. Quand la traduction d’une métaphore par métaphore n’est pas possible, une stratégie viable pour la terminologie du domaine de l’éducation est la traduction descriptive (par périphrase).

Biographie de l'auteur-e

Victoria SOLOVEI
Doctorandă Universitatea de Stat din Moldova Chișinău, Republica Moldova
Publié-e
2020-11-30
Rubrique
Articles