Una guida essenziale per il migrante italiano nella Romania del 1910

Auteurs-es

  • Olivia SIMION

Résumé

Résumé: Dans le contexte de la grande migration italienne, qui a eu lieu entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle, il y avait un besoin pressant d’assistance et de protection institutionnelle

de la part de l’État italien, afin de réduire, autant que possible, les migrations périlleuses qui aboutissaient souvent aux drames. Après quelques décennies de migration, l’État italien constate qu’il est urgent de légiférer à ce sujet et crée un Commissariat général à l’émigration, dont le but était d’offrir une assistance au migrant et d’étudier de près le phénomène de l’immigration italienne. Ainsi, en 1901 apparaît un instrument essentiel pour les migrants italiens en route vers la Roumanie, un guide intitulé Avertissements à l’émigrant italien dans les pays balkaniques (Bulgarie, Grèce, Monténégro, Serbie, Turquie d’Europe) et en Roumanie. Ce guide était censé expliquer, étape par étape, ce qu’il fallait faire avant le départ, pendant le voyage et une fois à destination: il s’agissait donc d’un outil essentiel pour informer et guider les migrants. Il a fourni à la fois des informations concrètes sur le processus d’émigration, à partir des documents nécessaires et des coûts éventuels, ainsi que des informations sur le système politique du pays et la traduction de mots et expressions courants dans la langue roumaine. Tout cela souligne l’importance d’une brochure écrite contenant des données précises et correctes, au lieu des nouvelles désinformées qui étaient transmises oralement et provoquaient souvent des problèmes et des expériences désagréables.

Cet instrument rejoint la préoccupation des autorités italiennes pour la protection des émigrants à travers divers rapports, avertissements, communications émis par les consulats italiens en Roumanie, qui étaient destinés à contrôler le flux d’émigrants qui souhaitaient quitter l’Italie et se rendre en Roumanie. Dans beaucoup de ces cas, les autorités consulaires ont averti de l’absence de besoin de main- d’œuvre en Roumanie à certains moments, mais ont également fourni d’autres informations utiles aux migrants. Ils n’étaient pas toujours pris en compte. Ce qui est certain, c’est que le guide de l’émigré qui est apparu en 1910 était, sans aucun doute, très utile et représentait un pas en avant dans la politique italienne de contrôle et de tutelle de l’émigration de ses citoyens.

Biographie de l'auteur-e

Olivia SIMION

Dottoressa Associazzione degli Italiani in Romania – RO.AS.IT. Bucarest, Romania

Téléchargements

Publié-e

2020-11-30

Numéro

Rubrique

Articles