La place du numérique dans l’enseignement de la littérature

Mzago Dokhtourichvili

Résumé


Résumé: Le développement du numérique a apporté un changement considérable dans la méthodologie de l’enseignement non seulement des disciplines dites techniques, exactes, mais aussi des disciplines faisant partie des sciences humaines, y compris de la littérature.

La littérature, par son essence, une activité créative individuelle, devient une activité collective lorsque, sous l’inf luence des technologies numériques, on pratique l’écriture sur Web. Ainsi, ces dernières années, les formes de littérature numérique se multiplient et donnent lieu à de différentes pratiques comme les blogs d’auteurs ou les fanfictions, qui regroupent des communautés de différents utilisateurs. Selon Saemmer, trois principales formes littéraires numériques se sont déployées sur le web: les hyperfictions, les littératures animées et les littératures programmées.

Aussi, partageant l’idée que le numérique modifie et interroge les conditions de production et de diffusion des savoirs, le présent article se fixe-t-il pour objectif d’étudier la place du numérique dans l’enseignement de la littérature en analysant les formes d’écriture sur Web en tant qu’un des moyens de développement de la faculté créative. Nous nous interrogeons, de ce fait, sur l’utilisation de la pratique de la lecture et de l’écriture numérique dans l’enseignement des textes littéraires dont l’objectif final est la création des textes par les étudiants; sur la possibilité de mobiliser les outils du champ du numérique pour enseigner la littérature dans la perspective de développer chez les étudiants en Sciences humaines, inscrits en cours de littérature générale ou comparée, la faculté créative.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.