Bilinguisme et traduction dans l’œuvre d’Abdelfattah Kilito

Nabil El JABBAR

Résumé


Abdelfattah Kilito est l’écrivain du bilinguisme heureux. Son œuvre, plusieurs fois primée, s’écrit en français et en arabe littéral. Précieux avantage dans un contexte maghrébin fortement marqué par la rareté d’échanges entre littératures francophone et arabophone.

Dans une œuvre polymorphe croisant essai et fiction, Kilito établit des liens et des passerelles entre les chefs-d’œuvre de la littérature arabe classique dont il est spécialiste, et les trésors de la littérature occidentale. Avec une érudition qui n’exclut pas le jeu ou l’ironie, il y aborde des questions centrales de la littérature contemporaine: le bilinguisme et la traduction, la quête de l’autre et de sa culture et la relation de l’auteur avec ses doubles virtuels...

Du balcon d’Averroès est une nouvelle qui illustre bien l›univers de cet écrivain, l’on y croise Borges, dont il emprunte le sens de l’énigme et de la digression, décrivant la peine du philosophe andalou, Averroès, à transposer en langue arabe deux termes clés de la poétique d’Aristote, comédie et tragédie.

Mais au-delà de ce prétexte narratif, ce qui est en jeu dans ce texte de Kilito, c’est sa propre condition d’écrivain bilingue qui doit sans cesse négocier les conditions d’un rapport apaisé et équilibré avec ses deux langues d›expression.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.