Outils et ressources en ligne pour la formation des traducteurs juridiques

Daniela DINCA

Résumé


La langue du droit est l’une des langues de spécialité les plus polysémiques, puisque la signification des termes de son discours a été fixée dans un contexte particulier, par rapport à un cas particulier. Par conséquent, les difficultés de compréhension et de maîtrise du langage juridique se situent à plusieurs niveaux: la technicité de la terminologie et la phraséologie spécifique, les marques d’énonciation, la juridicité des énoncés, l’aspect national du langage juridique, les effets de sens, etc. Dans la perspective de la formation à la traduction juridique, les outils et les ressources en ligne (lexiques de terminologie comparée, dictionnaires bilingues spécialisés, ouvrages généraux en droit, moteurs de traduction automatique, etc.) sont de vrais instruments de travail que les traducteurs doivent s’approprier pour l’acquisition de la compétence technologique, à savoir la compétence en matière d’extraction de l’information. Notre contribution se propose de mettre en exergue la formation des traducteurs dans le domaine juridique à travers l’exploitation des corpus multilingues, qui représentent des bases de données importantes aussi bien pour la terminologie que pour le fonctionnement discursif des termes juridiques.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.