Traduction de la littérature de jeunesse en Iran: un bref aperçu

Sepideh SHAGHAGHI NEJAD

Résumé


Résumé: L’influence de la traduction sur la littérature de toute catégorie en l’occurrence celle de jeunesse est indéniable. En Iran, la traduction des œuvres littéraires au cours du XXème siècle a contribué à la genèse d’une nouvelle forme de la littérature pour enfants. Cette évolution littéraire a également fait ramifier différentes branches de cette discipline, entre autres, le roman proprement dit et le roman historique, tous les deux destinés aux adolescents, sans oublier la publication des extraits de textes littéraires dans les revues scolaires. La simplification et le dépouillement de la langue littéraire persane, très difficile à déchiffrer jusqu’à lors par le jeune lectorat, comptent parmi d’autres effets positifs de la traduction des livres pour jeunesse. Le présent article vise avant tout à aborder les modalités de cet épanouissement littérature grâce à la traduction en passant par son cursus historique. 


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.