Traduction des contes pour enfants en Algérie: Entre le marteau de la censure et l’enclume de l’adaptation

Rachida SADOUNI

Résumé


Résumé: Le présent article traite des techniques de censure et d’adaptation dans la traduction des contes occidentaux pour enfants, en Algérie. Il s’agit de relever les marques de transmission de cette littérature d’un contexte linguistique et culturel donné en un autre contexte totalement différent, par les traditions et d’autres contraintes sociétales. Cet article tentera d’explorer comment s’opère le processus de traduction des contes pour enfants dans le milieu plurilingue algérien. Pour ce, quatre traductions arabes de trois contes occidentaux qui sont: La Belle au Bois Dormant, Blanche Neige et Cendrillon seront analysées. Ces traductions ont été publiées par des maisons d’édition algériennes, et l’analyse se fera aussi bien au niveau du fond qu’au niveau de la forme. De plus, la nature de cette recherche appellera à approcher des notions binaires y inhérentes telles que objectivité/subjectivité, présence/ absence, forme/sens, suppression/ajout, auteur/traducteur, soi/autre, texte/lecteur. 


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.