Traductions d’hier, traductions d’aujourd’hui. Quelques considérations générales sur la traduction roumaine à l’époque communiste, suivies d’un mini inventaire des traductions du roman français (1960-1968)

Georgiana LUNGU-BADEA

Résumé


Résumé: Notre objectif, en même temps, l’obstacle fondamental de la recherche en histoire de la traduction, consiste à harmoniser et, donc, à surmonter la difficulté de conjuguer des perspectives sociologiques et traductives-traductologiques. À cette fin, nous nous reportons au déterminisme historique complémentaire aux différents types de transferts (culturel, littéraire, idéologique, linguistique, etc.). Le phénomène traductif, qui nous préoccupe, est comparable à celui s’étant déroulé dans d’autres espaces culturels du bloc de l’Europe de l’Est, mais aussi dans d’autres pays ayant vécu le totalitarisme, la censure et l’isolement. Cependant, notre intérêt personnel est surtout attaché à la réception de la littérature française, traduite en Roumanie, en fait, à la traduction d’un genre, le roman, de la période de 1960 à 1968. 


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.