Les figures stylistiques dans des textes de sciences humaines et leur impact sur la cohérence de ces textes

Marie FENCLOVÁ

Résumé


L’article présente les résultats de l’analyse d’un corpus contenant des textes de sciences humaines (anthropologie, sociologie, politologie, philosophie, linguistique, histoire...). Le but de l’analyse est de relever les figures stylistiques utilisées dans ces textes et d’établir leur impact éventuel sur la cohérence des textes. L’analyse ne veut pas quantifier la fréquence des figures stylistiques concrètes dans les textes relatifs aux sciences humaines, mais constater, si leur utilisation ne manifeste pas une certaine tendance des auteurs à dépasser, dans les sciences humaines, les limites d’une objectivité stricte, d’une réserve intellectuelle, et de montrer, au contraire, une créativité d’expression, une partialité subjective. Notre analyse confirme cette tendance (compte tenu des limites du corpus). En même temps, elle montre que, dans beaucoup de cas, les figures stylistiques soutiennent la cohérence des textes analysés. 


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.