Écume des jours (Boris Vian) – vivier de néologismes

Tina BELIASHVILI

Résumé


Le néologisme a toujours existé tout au long de l’histoire de l’humanité. C`est le postulat même sur le fonctionnement de la langue. Les XXème et XXIème siècles se distinguent particulièrement par la grande profusion des néologismes et même si les néologismes sont reconnus et enregistrés par les lexicographes, l’endroit privilégié pour leur création, avec les medias, c’est le texte littéraire. Dans cette perspective, une place à part entière revient à Boris Vian, écrivain, ingénieur, initiateur du jazz américain en France, et particulièrement, à son Ecume des jours.

Comparer le texte original et son équivalent géorgien a permis de mieux saisir la valeur des néologismes dans la constitution du style propre à l’écrivain et d’analyser les méthodes grâce auxquelles est construite son œuvre littéraire. 


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.